Une belle expérience de tourisme chez l'habitant au Togo

Une belle expérience de tourisme chez l'habitant au Togo

09 juin 2019

Lorsque vous avez envie de vous rendre dans un pays ou vous aurez l’occasion de faire une immersion chez l’habitant pour vivre les réalités quotidiennes de la population, ne vous inquiétez plus. Choisissez sans hésitation le Togo.

Petit pays de l’Afrique de l’Ouest coincé entre le Benin, le Ghana et le Burkina faso, le Togo regorge assez de merveilles. Plusieurs kilomètres de plages bordées de géants palmiers, des villages authentiques au sommet des collines, de magnifiques cascades les villages Tamberma, les réserves naturelles de Kéran et de Fasao-Malfakassa font du Togo une destination rêvée.

Lomé la belle capitale est dotée d’un bazar sur plusieurs étages appelé Grand Marché ainsi que du marché aux fétiches qui propose des remèdes et des solutions traditionnelles aux problèmes existentiels. Ces marchés attirent le monde au Togo.

Le groupe Voyages modestes développe dans ce pays une approche remarquable et particulière du tourisme chez l’habitant. Un voyage différent qui vous met au cœur de la communauté.

De quoi s’agit-il ?  

Il s’agit d’oublier les hôtels de luxe, les « tourismes clubs » les belles plages et de partir en vacances au sein des ethnies du Togo à la campagne ou dans les villages les plus reculés. Faire le pari de l’inconnu pour toucher l’utile et l’agréable.

Le touriste qui envisage de visiter le Togo, à la possibilité de payer son séjour chez l’habitant. Cette alternative économique est adaptée aux voyageurs de tous âges, stagiaires, voyageurs en année sabbatique, étudiants vivant à l’étranger et tous les touristes recherchant une expérience touristique réelle et authentique. La valeur du tourisme chez l’habitant réside dans les échanges, le vécu immédiat, la chaleur humaine rencontrée, le monde qui vous accueille. Loin de la pollution des grandes villes et des chahuts quotidiens des centres urbains, le tourisme chez l’habitant en campagne vous offre le naturel et le beau.

Depuis quelques années cette forme de voyage s’est développée au Togo qui accueille des milliers de touristes qui séjournent chez l’habitant. Le nord du pays dans la région de Kara, chez les kabyés, la zone de kandé, les villages koutamakou, Kpalime, Sokodé développent plusieurs expériences dans ce domaine.

Quels sont les centres d’intérêt du tourisme chez l'habitant ?

Les voyageurs ont tous leurs propres centres d‘intérêt et passions et les invités peuvent trouver un hôte partageant des centres d’intérêt similaires aux leurs, ce qui renforce encore l’expérience de l’hébergement chez l’habitant.  

Séjournez dans une famille locale offre la possibilité de vivre les réalités quotidiennes de la population villageoise mais également de contribuer à l’épanouissement de la famille hôte.

Apprendre de la culture Tamberma, séjourner dans une « Takienta » et assister les femmes à piler le fonio, participer à la récolte du maïs ou du coton sont autant d’activités qui poussent les voyageurs à séjourner chez l’habitant. Se faire raconter une histoire, un conte au clair de lune par un sage ou un notable du village, assister à une manifestation culturelle traditionnelle donnent aux voyageurs l’image d’une culture ouverte aux autres, une culture qui se partage.

Les hôtes peuvent également aider leurs invités à trouver leurs repères dans un nouvel endroit, que ce soit en termes d’orientation ou de restauration. Ce type d’hébergement est également pratique et économique pour les personnes participantes à un événement ou une conférence.

Le sens du partage qui caractérise les communautés à la base facilite cette immersion au Togo. Chacun des habitants de la communauté apporte son soutien à l’accueil à la tranquillité et pour un bon séjour de l’étranger qui devient « un petit roi » dans une jungle totalement acquise à sa cause.

Quelles sont les implications du voyage chez l’habitant ?

Le tourisme chez l’habitant permet de vivre des moments conviviaux cependant cette manière de voyager exige certaines règles de bienséance. Le respect de l’écosystème, la protection de la nature et l’assainissement de l’environnement doivent guider l’hôte. Les consignes d’habillement dans un lieu de culte, l’interdiction de fumer, la profanation des lieux sacrés… sont autant de règles qu’il faut respecter Avoir l’estime de l’autre est un impératif pour préserver l’équilibre des lieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Cherillo Maria
21 juin 2019
Tres interessant en autant que nous ne polluerons pas ces peuples avec nos dépendances modernes.
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Isaac de "Voyages Modestes". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0022870302342