Minorité ethnique
Togo & Bénin : culture, nature et vaudou

Deux pays en un seul voyage : le Togo et le Bénin. Ce parcours est un ensemble de découvertes et d’évasions qui vous amène au cœur des traditions des cultures et ethnies de ces deux pays dont les pratiques se ressemblent et se rejoignent. Danses traditionnelles, rythmes sacrés, tribus reculées, rites et scarifications, veillées nocturnes sont les principales caractéristiques de ce voyage de deux semaines en Afrique de l’Ouest. Un voyage inoubliable !

Lomé

Jour 1Bienvenue au Togo !

  • Arrivée à l’aéroport de Lomé au Togo. Nous sommes accueillis par l’équipe locale puis transférés à notre hôtel. Notre guide coordinateur nous fait une présentation du programme et nous fournit les diverses informations utiles. Nuit à Lomé.

  • Nuit à Lomé.

Lomé

Jour 2Découverte de Lomé

  • Après le petit-déjeuner, nous nous lançons dans un tour de la ville de Lomé, joyeuse capitale du Togo où se mêlent modernité et traditions. Au grand marché Assiganmé nous découvrons les Nana Benz, célèbres commerçantes de tissus imprimés.

    Le marché artisanal est quant à lui l'endroit idéal pour acheter des souvenirs. Le visiteur avisé peut y découvrir des articles de valeur et on peut y observer les artisans à l'œuvre : batik, sculpture sur bois, gravure, tissage, …

    Enfin, le marché aux fétiches nous ouvre les portes de la pharmacopée traditionnelle.

  • Lomé, c’est aussi les grands monuments comme la place de la liberté, la place de l’indépendance ou encore son fameux musée national des arts. Nous n'oublions pas d'aller faire un tour du côté du port de pêche où les pêcheurs sont toujours au rendez-vous.

Lomé
2h 10m - 130km
Kpalimé

Jour 3Kpalimé, une ville authentique dans une nature généreuse

Lomé - Kpalimé

  • Nous quittons ce jour la côte sud en direction de Kpalimé. En route, visite et rencontres avec des peuples qui, fuyant les guerres, vivent sur le flanc des montagnes et pratiquent de l’agriculture intensive.

  • Région du café et du cacao, Kpalimé se trouve dans un environnement naturel de toute beauté encerclé de collines aux bois épais et de vallées profondes. Le pic d'Agou (plus haut sommet du Togo) est couvert de forêts denses et parsemé de petits villages. De nombreuses cascades naturelles permettent de se rafraîchir au bord de l'eau. Kpalimé est également le plus important centre artisanal du pays où se sont installés un très grand nombre d'artistes et artisans : sculpteurs sur bois, batikeurs, potiers, tisserands, calebassiers, …

  • A notre arrivée nous partons visiter les cascades de Womé, que nous atteignons après un court trajet en voiture suivi d'une petite marche à travers la forêt. Le lieu est idyllique pour la baignade, l'eau suffisamment profonde et agréablement fraîche !

Kpalimé

Jour 4Randonnée au mont Agou

  • La journée entière est consacrée à la découverte de Kpalimé et de ses environs. Après un tour à son marché très vivant et coloré, nous partons en directions du mont Agou, qui à 986 mètres d'altitude est le point culminant du pays. Le centre artisanal de Kloto avec ses différents ateliers sera également sur notre programme. C'est l'un des meilleurs endroits pour échanger directement avec les artisans et se procurer des objets d'art en bois tropicaux : ébène, teck, acajou.

  • Randonnée à pied chez les villageois vivant sur le flanc des montagnes. Avec leur autorisation, nous rentrerons dans leurs maisons. La fraîcheur tropicale humide de la forêt, les champs de cacao, de café, sur des pentes souvent bordées de ruisseaux, de sources et surtout de belles vues panoramiques, … la balade est un enchantement !

  • Retour à Kpalimé pour la nuit.

Kpalimé
2h 30m - 150km
Agbodranfo
15m - 15km
Aneho

Jour 5Histoire de l'esclavage

Kpalimé - Agbodranfo

  • Ce matin nous visitons Agbodranfo, ancienne cité portugaise devenue une tranquille petite ville coincée entre le lac Togo et l'océan. Ancien port esclavagiste situé à 30 kilomètres de Lomé, elle a été reconnue comme faisant partie de la "Côte des esclaves".

    On peut y découvrir quelques vestiges de ce passé tels que la maison des esclaves (Woold Home) ou le puits des enchaînés, ainsi que la localité de Glidji, lieu de la cérémonie de la prise de la pierre sacrée. Nous consacrons une bonne demi- journée participative et d’échanges dans le quotidien des habitants d’Agbodranfo.

Agbodranfo - Aneho

  • Arrivée à Aneho où nous nous installons à l'hôtel.

Aneho
1h 10m - 70km
Ouidah (Bénin)

Jour 6Ouidah, porte d'entrée au Bénin

Aneho - Ouidah (Bénin)

  • Nous faisons ce matin le transfert vers la ville de Ouidah, proche de la côte atlantique, notre porte d'entrée en terres béninoises.

  • Nous consacrons la journée à de longues heures de flânerie dans cette ville historique et commençons par le temple des Pythons. Celui-ci se trouve en face la Basilique de l'Immaculée-Conception, la cathédrale de la cité, avec laquelle il forme un contraste saisissant.

  • Puis nous nous dégourdissons les jambes en explorant la forêt sacrée de Kpassé. Il s’agit d’un coin boisé où se dressent des arbres centenaires. Nous prenons plaisir à la découverte de son temple vodoun avec ses statues de divinités vaudous, ainsi qu’à la contemplation de l’arbre iroko du roi.

  • La Route des esclaves demeure un circuit immanquable à Ouidah. Nous arpentons plusieurs kilomètres de plage pour retracer une à une les 5 étapes de ce sentier, symbole de la traite négrière au Bénin.

  • Nous terminons notre visite de la ville par une petite halte à la fondation Zinsou pour admirer l’art contemporain d’Afrique.

Ouidah (Bénin)
1h - 50km
1h 40m - 70km

Jour 7Cité lacustre de Ganvié et Porto Novo

Ouidah (Bénin) - Ganvié (Bénin)

  • Nous nous dirigeons ensuite vers la cité lacustre de Ganvie. Ce village est implanté au milieu du lac Nokoué et est habité depuis 1770 par les Toffin, une tribu qui fuyait les conflits inter-ethnies et les vices de l’esclavagisme. Le spectacle qui défile sous nos yeux est exceptionnel : son marché flottant aux mille couleurs et aux mille senteurs, et ses maisons de bambous et de pailles sur pilotis. La balade se fait en pirogue.

Ganvié (Bénin) - Porto Novo (Bénin)

  • Puis nous prenons la route pour Porto Novo, la capitale administrative du Bénin. C'est également la capitale du département d’Ouémé. Cette belle et charmante ville portuaire se distingue par sa pluriethnicité et surtout par l’architecture coloniale de ses bâtiments, classés au Patrimoine mondial de l’Unesco (comme sa Grande Mosquée).

    Cité africaine connue comme le cœur des cultes d’adoration du dieu Orisha, trois religions distinctes y prédominent : le christianisme, la religion Yoruba et le Vaudou, et l’islam.

  • Nous visitons le palais Honmé, avant de poursuivre par un peu d’histoire et de culture avec le musée ethnographique. On peut y admirer divers artefacts indigènes comme des masques Guèlèdè, des armes et des instruments de musique. La Grande Mosquée s’avère quant à elle un vrai régal pour les yeux avec ses façades multicolores et son style architectural.

1h 20m - 65km
Pobè (Bénin)
2h - 110km
Abomey (Bénin)

Jour 8A la découverte du royaume d'Abomey

Porto Novo (Bénin) - Pobè (Bénin)

  • Sur la route d'Abomey, nous passons par Pobe rendre une visite de courtoisie aux femmes "Holi" et admirer leurs parures et leurs tatouages traditionnels. C’est l’une des rares ethnies qui conservent encore leurs cultures.

Pobè (Bénin) - Abomey (Bénin)

  • Ancienne capitale du Dahomey, la ville d’Abomey abrite les palais royaux des anciens rois. Fondée au 16ème siècle, Abomey abrite le musée qui conserve les anciens objets royaux, les parures et trésors de l’ancien royaume. Les lieux furent abandonnés suite à la défaite du roi Behanzin face aux colons français. Plus tard, ces castels ont été rénovés par l’Unesco et sont devenus des musées historiques.

  • Nous visitons la place Goho et nous marquons une pause chez les Hountondji spécialistes de la transformation et de la fabrication des objets en or et en cuivre.

Abomey (Bénin)
1h 15m - 75km
Dassa-Zoume (Bénin)
5h 30m - 350km
Natitingou (Bénin)

Jour 9Vers le nord du Bénin

Abomey (Bénin) - Dassa-Zoume (Bénin)

  • Nous prenons aujourd'hui la route du nord et faisons un premier arrêt dans la ville historique de Dassa-Zoumé. D’impressionnantes collines rocheuses entourent la ville formant un amphithéâtre naturel de grande beauté appelé les 41 collines.

Dassa-Zoume (Bénin) - Natitingou (Bénin)

  • Avant Natitingou, nous marquons une seconde pose à Djougou pour visiter le village de Taneka Koko, situé au cœur d'une région principalement occupée par des chasseurs animistes et des agriculteurs de mil.

  • Arrivée à Natitingou et installation pour la nuit.

Natitingou (Bénin)
1h - 50km
Boukoumbe (Bénin)

Jour 10En pays Somba

Natitingou (Bénin) - Boukoumbe (Bénin)

  • Avant de quitter Natitingou, nous visitons le musée populaire puis le marché de la ville. Possibilité également d’aller prendre un bain dans la piscine naturelle des chutes de Kota.

  • Sur la route qui mène vers Boukoumbe se trouvent des villages dont la population est essentiellement agricole. Boukoumbe est l'une des neuf communes du département de l'Atacora, non loin de la frontière avec le Togo. Nous sommes en pays Somba, région où l'on vivait nu et à l'écart du reste du monde jusque dans les années 60. Ce n'est qu'en 1975 que le gouvernement "civilisa" ce peuple païen, notamment par la scolarisation.

  • A quelques kilomètres de Boukoumbe, nous arrivons au petit village de Koutagou, qui en langue Somba signifie "là où il y a le bonheur". Ce village est connu pour ses tatas Somba, constructions traditionnelles qui forcent l'admiration. Mais au-delà de ces véritables châteaux forts, le petit village de Koutagou présente une plaine propice à la randonnée et aux échanges avec la population locale. Nous pouvons aussi admirer les sommets de l'Atakora qui, au loin, nous défient…

Boukoumbe (Bénin)
2h 30m - 140km
Kara

Jour 11De l'autre côté de la frontière, le pays Batammariba

Boukoumbe (Bénin) - Kara

  • Continuation vers le fameux pays Batammariba qui n'est autre que le pendant, côté togolais, du pays Somba béninois. Les maisons y sont des fermes-forteresses à étages originales par leurs formes fortifiées avec des terrasses. Elles sont regroupées en petits villages d’une dizaine d’unités correspondant à un clan, essentiellement dans le nord du Togo et Bénin. Elles sont construites pour contenir tout ce que possède le chef de famille. Au cœur du village, découverte des tamberma avec la population pour voir les techniques de construction, le mode de vie du peuple Batammariba et visiter plusieurs types de tamberma. Avec leur autorisation, nous rentrerons dans leurs maisons.

  • Ville en pleine expansion, Kara est au cœur de la visite du Nord Togo. C'est ici que l'on trouve un des groupes ethniques les plus nombreux du Togo, les Kabyés ou "paysans de la pierre" car ils pratiquent l'agriculture sur un terrain rocheux. Les Kabyés ont fait de la région un centre agricole important où l'on cultive de l'igname, du coton, des arachides, et où l'on trouve des mangues ainsi que d'autres fruits. Leurs maisons appelées Soukala sont un ensemble de huttes réunies par un mur d’enceinte où ne vit qu’une seule famille patriarcale. Rencontre et échanges avec les artisans, notamment les forgerons. Possibilité d’assister au mois de juillet de chaque année aux festivals traditionnels Evala, fête d’initiation.

Kara
1h 30m - 75km
Sokode

Jour 12Sokodé

Kara - Sokode

  • Sokodé est l'une des plus grandes villes du Togo. C'est un centre administratif où vivent en majorité les Kotokolis, musulmans dont les vêtements rappellent l'Afrique du Nord. Les hommes portent de grands boubous et les femmes le voile au dessus de magnifiques tenues très colorées. La musique et les danses locales ne se rencontrent nulle part ailleurs au Togo. Lors du festival du couteau, les rues se remplissent de musique et de danses traditionnelles.

  • Visite et découverte de certaines maisons particulières (des tombes de guerriers) auxquels sont encore faites des offrandes régulières.

Sokode
3h - 185km
Atakpame

Jour 13Atakpamé, le refuge montagneux

Sokode - Atakpame

  • Nous mettons aujourd'hui le cap vers Atakpamé.

    Atakpamé est un ville prospère perchée sur une colline et qui complète le "triangle du café-cacao" formé par Kpalimé, Badou et Atakpamé. Autrefois, la ville était un refuge montagneux. Plus tard, au cours de la colonisation allemande, la ville devint un centre agricole et administratif. Avec un peu de chance, on peut assister à un spectacle de danse tchébé sur échasses. C'est une des danses les plus célèbres du Togo et une des spécialités de la région.

  • Le marché central est situé autour de la place principale de la ville. La nuit tombée, la place devient plus animée et les acheteurs comme les visiteurs marchent au pas de la musique.

  • Au barrage de Nangbéto situé non loin de la ville, nous pouvons observer des hippopotames.

Atakpame
1h - 70km
Notsé

Jour 14Notsé et le peuple Ewé

Atakpame - Notsé

  • Notsé est la capitale du peuple Ewé. Il ne subsiste pas beaucoup de traces du royaume qui s'y développa vers le XVème siècle mais Notsé reste un lieu mythique pour de nombreux Ewé comme en témoigne chaque année la plus grande fête traditionnelle du peuple Ewé : Agbogbo-Za.

    Rencontre avec les planteurs d’ananas. Visite des vestiges historiques, témoins de la civilisation des Ewés. Déjeuner avec les planteurs d’ananas.

Notsé
2h - 100km
Lomé

Jour 15Bon voyage !

Notsé - Lomé

  • Plus que quelques heures au Togo et nous en profitons pour un dernier tour de ville à Lomé. Nous allons également nous balader du côté de la plage pour partager nos joies et nos émotions. Quelques achats de souvenirs et rafraîchissements et il est déjà l'heure du transfert vers l’aéroport pour notre voyage retour.

durée 15 jours. Vol international non inclus.

à partir de 1700€ (par personne)

Difficulté:3/5
Confort:5/5
Contacter directement votre agence locale

Bonjour

Je suis Isaac de "Voyages Modestes". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
0022870302342